Quel bouleversement hier soir. C’est un instant que je n’aurais jamais imaginé possible, et pourtant. Une femme m’a appelé hier et m’a dit cette phrase que je ne parviens pas à sortir de mon esprit: « Je suis la femme qui était là quand ta maman est arrivée à l’aéroport ». J’ai vraiment eu du mal à croire que ça puisse être possible. Ma maman est arrivée en octobre 1975 de La Réunion. Mon père, son correspondant de métropole, est venu la récupérer à l’aéroport d’Orly avec une de ses sœurs, et une amie de cette sœur. C’est cette amie qui m’a contacté hier pour se rappeler au souvenir de l’arrivée de ma mère, près de 45 ans plus tôt. Le hasard des choses et des rencontres fait que cette personne a pu remonter jusqu’à moi, l’auteur du roman « Les Hauts de Tan Rouge », qui retrace l’histoire de ma maman. Ironie de l’histoire, cette amie est présente dans mon roman. Quand la réalité et la fiction se rencontrent, c’est un pur moment de magie pour un auteur. Il me faut maintenant rencontrer cette personne qui sait tant de choses sur ma famille.
Catégories : Galerie

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Twitter