Ce livre, « Les Hauts de Tan Rouge », réveille le passé. J’avais sous-estimé le fait que mon papa était également un collègue, un ami, un homme que l’on aimait. Je suis touché par les gens qui me contactent. Des gens qui l’ont connu, qui se souviennent. Merci infiniment pour vos messages. Un homme dont on se rappelle la vie est un homme qui est toujours présent dans nos cœurs. J’attends, plus que jamais, vos souvenirs, vos photos, vos anecdotes. J’en suis friand. 🙏

Catégories : Galerie

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Twitter